Témoignage de Céline concernant sa fille de 8 ans :

je suis venue voir Martine car ma fille avait un gros souci de confiance en elle, de peur, de phobie de vomir et de la mort. Elle faisait également des crises d'angoisse. Aujourd'hui, après une séance avec Martine, ma fille dort, ne stresse plus pour rien, n'a plus peur de vomir et parle de la mort autrement. Martine a été à l’écoute de ma fille. Un très très grand MERCI Martine.

 


Extrait du témoignage d’Émilie en Materno-Sophro-Analyse.

Martine, je souhaite vous dire un grand MERCI. Vous êtes une femme avec un grand cœur et une professionnelle à l'écoute.

Vous avez su rassurer mes craintes de jeune maman et apprivoiser ma fille qui, à l'époque, était une fille craintive, et voir en elle toutes les capacités dont elle est dotée.

Vous nous avez aussi beaucoup aidées dans ces moments très compliqués que l'on a eu à vivre.

Grâce à vous et à vos conseils, je me suis ouverte en acceptant que l'on m'aide. Et aujourd'hui, je suis enfin heureuse. J'aimerais que vous partagiez ce bonheur avec nous.

Nous avons créé un lien spécial avec vous,... donc je souhaite garder contact...

Merci pour votre sourire et votre regard apaisant sur notre vie. Merci d'avoir été là pour nous. Merci pour tous ces moments précieux....

Émilie.


 

Voici quelques témoignages de personnes que j'ai accompagnées en sophro-analyse ou en constellations familiales et systémiques en cabinet.


Je voulais juste vous remercier pour toutes ces séances libératrices que nous avons faites ensemble. 

Je me sens libre et heureuse dans ma vie et cela grâce à vous.

Voilà, je voulais vous témoigner toute ma                                                 gratitude.

                                               Laurie



Mon travail avec Martine m'a permis de revenir sur des moments douloureux du passé qui expliquent l'adulte que je suis, de mettre en lumière des blessures, de revivre ces émotions premières de façon très charnelle pour exprimer mes sentiments pour mieux me comprendre et enfin mettre à distance des culpabilités. J'ai déposé au cours de nos séances des fardeaux qui ne sont pas les miens, j'ai pu remercier ce qui devait l'être et redonner les responsabilités qui ne sont pas les miennes. J'assume mes choix et j'essaie d'être à l'écoute de qui je suis pour vivre en pleine conscience.

Catherine



"La vie, c'est comme un puzzle: quand tout s'assemble, on peut alors la vivre pleinement" Chantal

 

 Je renais. Sans le savoir, tout ce travail m’a permis de revenir à la vie ; peut-être même, et plus simplement naître : aimer la vie et en avoir conscience.

 

Je comprends mieux mes réactions, mes émotions, mes doutes, mes espoirs ; sans en avoir honte, sans avoir besoin de me justifier. J’ai réussi à connecter tous ses événements que je subissais sans comprendre.

 

Tout n’a pas été simple : les séances se sont succédées à des rythmes différents, des émotions très fortes, des envies de stopper, des envies de frapper, des envies d’insulter, des envies de tout lâcher et de partir loin ; mais je suis revenue à chaque fois, jusqu’à aller à l’impensable pour moi : comprendre que mon père avait abusé de moi dès mon plus jeune âge. Tout en moi avait été refoulé. Tapi ; enfoui ; cadenassé ; inexistant. Je ne parvenais pas à me détacher de ce père autoritaire qui commandait ma vie.

 

Je ne parvenais pas à construire une relation amoureuse avec un homme.

Je ne parvenais pas à avoir un désir d’enfant.

 

J’avais toujours cette impression de me heurter à des murs infranchissables, sans jamais comprendre.

Chaque fois que je souhaitais avancer, l’élastique me remettait à ma place.

 

Savoir, c’est comprendre.

Savoir, c’est avancer.

Savoir, c’est prendre sa vie en main.

Savoir, c’est reprendre espoir.

Savoir, c’est s’alléger.

Savoir, c’est être moi.

Savoir, c’est vivre ma vie.

 

Aujourd’hui, j’ai encore du chemin à parcourir mais j’ai pris en main le changement. D’abord professionnel : j’ai passé et réussi un concours de cadre. Je travaille avec de nouvelles personnes, j’ai de nouvelles responsabilités. J’ai décidé seule.

 

Ce changement professionnel entraîne également un changement de résidence : j’ai donc mis ma maison en vente.

J’ai décidé seule.

 

Mon corps se débarrasse aussi de ce qu’il ne veut plus : je perds du poids, je renouvelle ma garde-robe, je rentre dans les magasins de sous-vêtements. Je décide seule.

 

La deuxième étape sera celle de la rencontre amoureuse.

Je la construis ; je l’attends ; je la souhaite.

 

Après cela, il me restera à vivre, tout simplement.

Cinq lettres qui ont désormais du sens.

 

Cette nouvelle vie a déjà commencé.

J’ai connecté mon âme à tout mon corps.

 

J’ai fait la paix avec la petite fille intérieure.

Elle m’en remercie.

 

J’ai fait la paix avec mon père.

Il ne m’atteint plus.

 

J’ai fait la paix avec moi-même.

Je me fais du bien. Je me sens bien. Je vais bien.

 

Merci à vous.

Chantal

 

 

J'ai rencontré Martine Pesez Champion sur une problématique très particulière, en lien avec ma situation professionnelle (un blocage récurrent depuis longtemps). Martine a tout mis en œuvre pour me faire parvenir à un résultat dans un temps ultra court (pour respecter une date clef dont je lui avais fait part). Martine a tellement bien travaillé avec moi, s'est tellement investie, qu'en 2 séances, ma situation s'est débloquée et j'ai trouvé un emploi en adéquation avec mes attentes.
Je lui en suis reconnaissante.
Je recommande les services de Martine Pesez Champion, pour sa finesse d'analyse et son écoute. Sa pratique m'a permis d'avancer là où la pratique d'autres thérapeutes n'avait pas été concluante.

IL92

 



Après 21 séances de sophro-analyse,  entre mai 2014 et janvier 2015, je peux dire que ma thérapeute m'a guidée de manière humble et très professionnelle. Elle a su me mettre en confiance, être patiente, douce... mais dure et sévère quand je devais comprendre quelque chose !!

 

Elle m'a alors permis de connaître, de comprendre et surtout d'accepter mon passé, mon histoire, ma vie. Avant, pendant, voire après... d'en avoir une autre approche, une autre philosophie...  J'ai pris conscience que l'inconscient qui était en moi agissait encore aujourd'hui dans mon quotidien.

 

En entrant au plus profond de moi-même, en me donnant accès à un champ vibratoire inhabituel la sophro-analyse m'a permis :

- De mettre au jour des pans de vie que je ne soupçonnais pas ;

- Elle m'a rappelé également qu'on pouvait être attentive à son corps et à ses émotions en état sophronique ;

- J'ai découvert qu'il était possible de questionner son âme pour avoir des réponses ;

- Elle m'a donné la possibilité d'entrer en contact d'âme à âme et d'exprimer mes peines, mes douleurs, mes remerciements, mon amour, aux personnes décédées. De faire en quelque sorte un point d'étape, pour poursuivre avec plus de discernement et de sérénité mon chemin de vie.

 

Au cours de certaines séances, j'ai reçu des messages, de choses à faire, à voir, de chemin à suivre. 

Ce travail m'a permis une ouverture de cœur supplémentaire, non, différente, un regard sur moi, sur les autres et sur le monde modifié. Les séances ont unanimement et systématiquement régénéré mon énergie et ma lumière qui étaient plus que sous inexistantes certaines fois !!

 

Cette analyse m'a aidée à libérer des blocages, des pensées, des gestes, des manières d'être et de penser.  Mais que j'ignorais finalement au départ !

 

Puis en conclusion finale, si l'expression peut être acceptée... ce travail de construction de soi m'a permis de surmonter et dépasser les épreuves de la maladie de mon mari. Même si je pense aujourd'hui que c'était le cadeau de mon époux pour grandir !!

Maryvonne

  



 

J'ai eu la chance, même la grande chance de rencontrer sur mon chemin Martine Champion.

 

Depuis 3 ans, la maladie a fait de gros dégâts sur mon corps physique.

 

Le corps humain a des ressources insoupçonnées; ma reconstruction s'opère de jour en jour et c'est du bonheur.

 

L’aspect physique n'est donc pas le plus inquiétant ni le plus compliqué; en respectant certaines règles il est possible de jouir de la vie d'une façon aussi intense qu'avant.

 

Le plus délicat et le plus difficile à gérer a été pour moi le contre coup psychologique !..

 

Le "mal être" et les idées sombres qui pourrissent les journées, c’est dur !...

 

Malgré le peu de séances (5), mais très intenses, Martine Champion (M.C) a réussi à établir avec moi un climat de confiance très important. Il faut savoir qu'en tant que cartésien, la psychologie et tout ce qui l'entoure n'était pas implicitement ma "tasse de thé".

 

Chaque début de séance me permettait pendant de nombreuses minutes de parler, dans le désordre, mais de parler, de tout ce qui m'encombrait et m'empêchait d'agir...et même de ré-agir.

 

Avec je ne sais quelle alchimie, ma thérapeute a réussi à chaque fois, à m'emmener loin, même très loin dans mon passé et à pointer la ou les raisons de mon problème... mes larmes témoignaient qu'elle avait vu juste... du grand art !

 

M.C m'a donné des clés... à moi d'utiliser la bonne

 

Ayant quitté la région, il ne m'est donc plus possible de continuer le travail entrepris; je peux néanmoins constater les effets très positifs et réparateurs de cette thérapie. La courte période de soins aura été pour moi indéniablement très bénéfique.

Pierre

 



Extraits du témoignage de Dany.

En juin 2013, j'ai eu un accident de voiture. Je ne contrôlais plus la voiture et j'ai eu très, très peur de mourir.

Peu de temps après, Martine me parlait de la sophro-analyse, elle trouvait cela super pour elle et me le proposait pour m'aider. Tout d'abord, je refusais.

En automne 2013, je me suis retrouvée exclue de l'endroit où je travaillais, pour avoir eu des attitudes agressives physiques et verbales... Martine me proposait à nouveau la sophro-analyse, je n'avais plus le choix, j'ai accepté....J'avais peur, très peur de tout le monde...

...J'étais très isolée, peu de personnes autour de moi, pas de travail. Je pense que si ce n'avait pas été Martine (une amie) qui me l'avait proposé, je ne serais pas allée vers la sophro-analyse. J'étais bloquée...

...En fait, je me suis aperçue que cela me faisait du bien. Cela m'aidait à comprendre que cela pouvait changer. Le mal-être pourrait diminuer...

...Aussi, il est arrivé que les jours précédents les séances, il se passait des choses difficiles, telles qu'un accrochage à ma voiture, une relation difficile avec ma mère, un mal-être important. Avec la sophro-analyse, j'ai eu la réponse.

...Par exemple, une séance abordait l'angoisse de sortir de chez moi, la peur d'être dehors, la peur de la voiture...Martine m'a aidée, je n'y arrivais pas. Elle m'a guidée jusque ma naissance. Tout de suite, je me suis vue petit bébé. J'étais bloquée avec une bretelle, ....autrement dit le cordon ombilical autour du cou et sous un bras... Ma mère criait et les médecins sont intervenus pour me sauver. Avec Martine, j'ai vu ma naissance avec un autre regard, une maman qui m'accueillait, aussi ce bébé restait prudent....

....Ma relation avec la nourriture change et évolue chaque jour. Je mange maintenant selon mon besoin du moment, je pense nettement moins au repas suivant...

Lorsque je sors, je suis différente, c'est comme si c'était naturel que je sorte. Ma peur de l'extérieur et des gens aussi a diminué...

Dany