Pour visualiser les articles :

 

                    activer un des liens ci-dessous :

 

"Notre corps imprime tout"

"Définition de la Sophro-analyse...."

"Que perçoit le bébé en cas de difficulté maternelle?"

"Comment je procède?"

"En quoi la sophro-analyse peut-elle aider une jeune mère en difficulté?"

"La materno-sophro-analyse, c'est quoi?"

 

                                  OU

 

aller tout en bas de la page pour cliquer sur

"Plan du site"

 

Pour revenir à la page actuelle, retourner tout en bas de la page et/ou cliquer sur :    

"Blog"

 

                      Bonne lecture                         

 

                   

Texte sur Christine Louveau :
Christine Louveau a été formée au décodage des mémoires prénatales du Dr Claude Imbert et l’a ensuite enrichi par 16 ans de pratique sur le terrain. Elle a aussi intégré d’autres techniques pour développer la Sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance. Elle en a fait une méthode psychothérapeutique complète couvrant tous les domaines où l’âme du client est capable de le conduire. Elle a également mis au point la méthode de « Votre âme aux commandes © » qui respecte totalement le libre arbitre des clients.

QUE PERÇOIT LE BÉBÉ EN CAS DE DIFFICULTÉ MATERNELLE?

En fait, le terme de difficulté maternelle englobe tout aussi bien une difficulté venant de la mère et se répercutant sur le bébé, ou l'inverse, mais le résultat est très souvent le même: l'un et l'autre sont en souffrance.

 

Reprenons l'exemple de la césarienne (voir l'article du 20/07/2016)

Alors que le processus de la naissance se déroulait à son rythme, sans raison apparente, les contractions sont devenues moins efficaces et ont motivé le personnel médical à décider de pratiquer une césarienne. Ceci pour éviter au bébé de risquer de souffrir et soulager la mère épuisée.

 

Que perçoit le bébé de se qu'il se passe alors?

Dans les entretiens en face à face avec la mère et en présence du bébé, je ne peux qu'émettre des hypothèses possibles sur le ressenti du bébé durant la césarienne.

 

C'est à ce moment-là que j'utilise l'enseignement et l'expérience de la Sophro-analyse. Ceci, dans la mesure où de nombreuses personnes sophro-analysées ont eu l'occasion de décrire cette expérience et ce ressenti, lorsqu'elles étaient en légère relaxation, durant des séances thérapeutiques.

 

En effet, durant ce type de séance, l'adulte, se laissant guider par son âme et le thérapeute, peut se "retrouver" dans le ventre de sa mère et revivre certains moments marquants de cet événement, dont il n'a, bien sûr, gardé aucun souvenir par la suite.

 

Ce sont précisément ces moments marquants que je viens d'évoquer, qui ont créé une émotion forte chez le bébé et qui ont laissé une empreinte tout au fond de lui. 

  

Exemple de moment marquant de la césarienne?

Eh bien, le bébé peut ressentir l'agitation et l'inquiétude générés autour de la décision de la césarienne, lorsque le personnel médical se rend compte que les contractions utérines, bien que présentes, sont inefficaces pour faire avancer le travail. Par contre, elles peuvent avoir des répercussions sur le rythme cardiaque du bébé. Il ralentit durant les contractions, mais ne revient pas à son rythme initial à la fin de la contraction. Cela demande une surveillance car cela signifie que le bébé se fatigue et, si la situation se prolonge, nécessiter l'intervention plus ou moins urgemment.

 

L'émotion ressentie peut être de l'ordre de l'incompréhension: "Qu'est-ce qui se passe?" "Pourquoi toute cette agitation?" ; la peur: "qu'est-ce qu'il va m'arriver?" "Est-ce que je vais mourir?" 

 

Pendant l'intervention, l'anesthésie enlève fort heureusement la douleur pour la mère, mais du côté bébé, que se passe-t-il?

"Je ne sens plus le lien avec ma mère, est-ce qu'elle est morte? ""Je me sens tout seul, abandonné, perdu, j'ai peur de sortir de là, j'ai peur du dehors" "Avec ce bistouri, qu'est-ce qu'on me veut? "Est-ce que ma mère veut me tuer?""Alors, je suis très en colère quand je sens qu'on m'arrache du ventre jusqu'alors protecteur" etc.

 

Ces émotions dans ces tous premiers instants de vie peuvent laisser tout au fond du bébé une empreinte de peur, d'incompréhension de la situation, de colère vis à vis de la mère, du personnel médical, voire du monde entier. Et l'on s'étonne que ce bébé va hurler dans les semaines qui suivent sa naissance, on parlera de coliques, sans doute, mais qui peut imaginer ce qui est en train de se passer pour ce nouveau-né?

 

La mère insiste: "mon bébé souffre, il a très mal". C'est ce qui la motive à consulter. Malheureusement, la médication prescrite ne parviendra pas,  ou peu, à soulager le bébé.

 

Dans l’ignorance de ce qu'il peut se passer pour le bébé dans son ressenti, parents et médecins vont tenter diverses méthodes et traitements afin de soulager le bébé et permettre à la maman de se reposer. Cela peut aller jusqu'à des hospitalisations répétées où les examens et traitements se succèdent sans parvenir à établir un diagnostic précis.

 

Mais tout cela laisse une empreinte au fond de cet enfant, même si en apparence, cela ne l'empêche pas de bien grandir.

 

 

Et cette empreinte, que devient-elle?

A l'âge adulte, alors ce douloureux épisode postnatal semble bien loin et oublié, il arrive que cette empreinte resurgisse de façon incompréhensible, ou quand on s'y attend le moins, mais souvent de manière récurrente. Cela sera différent pour chacun: un sentiment d'impuissance "je n'ai pas le choix", une hésitation "excessive" devant toute décision  à prendre, l'impression que le monde extérieur est dangereux, donc l'angoisse de sortir de la maison, la phobie des piqûres et des hôpitaux, un tempérament particulièrement coléreux, etc.

C'est ce qui peut, entre autre, faire amener la personne à suivre une thérapie en sophro-analyse, si et lorsque cela difficilement supportable et vivable au quotidien.

 

 

Alors, que pouvez-vous faire pour soulager le bébé?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, lorsque j'énonce les hypothèses possibles selon les propos maternels, je remarque un changement de comportement du bébé. Il s'arrête de pleurer, me regarde avec de grands yeux interrogateurs. Je peux alors lui dire qu'avec sa mère, nous avons bien perçu sa souffrance et cherchons à la soulager. 

 

Je lui explique en quelques mots qu'il a eu très peur pour lui, pour sa mère, mais que tous deux sont vivants, tout s'est bien terminé, que le personnel médical a agit pour leur bien-être à tous les deux.

 

Puis je propose à la mère d'expliquer à son bébé, avec ses mots et quand elle sera prête, qu'elle n'avait pas conscience de toute cette souffrance, ni qu'il avait tant besoin qu'on lui explique tout ce qui se passe au moment de la césarienne. Elle le rassure, l'anesthésie était nécessaire pour qu'il naisse dans de bonnes conditions. Mais, elle continuait de se préoccuper de lui, avait hâte de le découvrir en bonne santé. L'intervention chirurgicale avait pour objectif de le "sauver" et non pas de l'agresser, etc.

 

De ce fait, c'est la maman qui rétablit le contact avec son bébé, en lui parlant elle-même, les yeux dans les yeux, le "dialogue" s'établit enfin, chacun s'apaise. 

 

Le bébé, rassuré, heureux d'avoir retrouvé le lien d'amour qu'il avait avec sa mère pendant la grossesse, se détend, découvre le plaisir de s'alimenter d'amour et de lait. De ce fait, la digestion s'améliore, les coliques diminuent, il s'endort plus facilement.

 

Intérêt de séances de Materno-Sophro-Analyse?

J'ai décrit ci-dessus un aspect, une facette de ce qui pourrait motiver ces séances. Il y a souvent plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte dans le mal-être maman-bébé. Aussi, quelques séances seront nécessaires pour sortir de l'urgence, faciliter la naissance psychique.

 

Cela ne pourra, bien évidemment, régler toutes les problématiques de fond ayant générées, au moment de la naissance, cet état appelé difficulté maternelle. Au fond, nous sommes plus en présence d'une décompensation à un moment-clé de la vie, d'une problématique plus profonde, plus ancienne, au delà, souvent, de la mémoire.

 

A chaque personne, jeune mère ou adulte homme-femme, de choisir d'aller plus loin, de trouver le courage et la motivation pour suivre la thérapie complète de la Sophro-Analyse.

Dernière formation en date du 31 mai 2016

Les Constellations Familiales

et Systémiques

en Cabinet.

 

MÉTHODE

 

Mise au point il y a une trentaine d’années par le psychanalyste allemand Bert Hellinger, cette méthode a été intégrée dans la pratique de nombreuses écoles de psychologie.

 

Les Constellations familiales mettent à jour les relations cachées entre notre histoire familiale et nos souffrances, maladies, difficultés personnelles et professionnelles. Elles montrent de manière simple, la façon dont nous sommes inconsciemment prisonniers de nos attaches au clan par une loyauté familiale invisible.
En rétablissant l’ordre fondamental de la famille, en rendant à chacun sa juste place avec compassion et amour, les Constellations nous donnent la possibilité de recréer un lien familial sur de nouvelles bases de liberté individuelle et de trouver en nos racines une précieuse source d’énergie.

 

En élargissant notre champ de conscience, nous sortons de la problématique pour retrouver notre place dans la vie et notre équilibre.

 

pere

QUELS THÈMES PEUT-ON CONSTELLER ?

·         Ma place dans ma famille d’origine et ma famille actuelle

·         La réconciliation avec mes origines

·         L’amour et le couple
·         Le souhait de rencontrer un partenaire ; le désir d’enfant
·         Les difficultés relationnelles
·         Les familles recomposées
·         Les questions professionnelles : conflits, échecs, projets de carrière,       changements d’emploi,…
·         Les crises et les conflits

 

 

Animatrice : Christine Louveau

 

Dr en Neurobiologie et Dr en Pharmacie, Psypraticien, Animatrice en Constellations familiales et systémiques depuis 2003 et Formatrice.

 

 

Vous trouverez ci-dessous quelques articles concernant la Maternologie, la Sophro-Analyse des Mémoires Prénatales, de la Naissance et de l'Enfance ainsi qu'une affiche de l'Association Maman Blues.

 

Cela vous permettra de comprendre la signification de ces termes peu connus, peut-être même de vous reconnaître dans certaines lignes.

 

Si c'est le cas, n'hésitez-pas à me contacter et/ou à déposer votre témoignage.

Je vous en remercie par avance.

 

LA MATERNOLOGIE : UNE SPÉCIALITÉ MÉDICALE DE LA MATERNITÉ PSYCHIQUE

Newborn baby girlIl est étonnant de constater que le versant psychique de la maternité humaine ne donne pas lieu à une prise en compte médicale spécifique. La maternité est davantage soumise au sentiment et à la morale. Ainsi la maternité chez la femme serait un phénomène naturel assimilé aux caractères du modèle mammifère animal. Il s’agirait de processus biologiques mis en œuvre par un instinct de reproduction qui, aboutit à l’instinct maternel. La maternité humaine se réduit à la définition générale de « porter et mettre au monde un enfant ».

Ainsi on s’attend à des comportements maternels conformes à des impératifs sociaux et moraux. On se doit d’être une « bonne mère ». Si pour l’essentiel on s’en remet à l’obstétrique, force est de constater qu’il n’y a pas d’obstétrique mentale. Pourtant, au moins 10% des accouchées présentent des troubles psychiques post-nataux. Ainsi en France cela concerne au moins 80 000 mères en souffrance et autant d’enfants en danger de naissance, sans compter les pères déstabilisés et les couples mis à mal. Quelles réponses sont apportées à ces souffrances familiales ?

Ces dernières années, l’accent a été mis sur les réseaux de périnatalité avec des clignotants comportementaux qui découlent de critères sociaux et de l’observation extérieure des interactions. Il manque une clinique de base pour répondre aux particularités de la relation maternelle précoce et aux problématiques du développement natal. Le bébé a été davantage étudié. Mais la psychopathologie se définie après sa venue au monde, laissant de côté l’immensPostpartum_baby3e odyssée de sa vie prénatale.

Or le nouveau-né a des besoins vitaux pour lesquels aucune adaptation natale n’est génétiquement prévue.
En somme, la maternité et la naissance humaine, soit l’origine de notre existence, reste sous scellés.

La Maternologie a été créée en 1987 au sein de l’hôpital J.- M. Charcot de Saint-Cyr-L’Ecole (Yvelines-France) pour comprendre et traiter la maternité psychique et les processus de la naissance psychologique.

Dès lors elle s’apparente à une obstétrique mentale.

 

Ass Fr de Maternologie

logoSiège social / gestion et correspondance :

10 rue des Bruyères – 92600 Asnières

Tél : 06 46 62 54 30

mail : materno@sfr.fr  contactez-nous

 

 

La Sophro-Analyse des Mémoires Prénatales, de la Naissance et de l'Enfance

MÉTHODE

C’est une thérapie brève (dont la durée dépend de notre histoire et de nos objectifs personnels – compter environ une vingtaine d’heures) qui permet de comprendre et libérer les origines conscientes et inconscientes des croyances limitantes de notre vie (dévalorisation, culpabilité, manque d’amour de soi…) pour s’installer concrètement dans un chemin d’autonomie et de réalisation.

En effet, les évènements blessants et mal vécus de notre passé créent en nous, dès la vie intra-utérine, des empreintes profondes qui limitent ou empêchent l’accès à nos ressources intérieures. C’est ainsi que se mettent en place, à notre insu, les futurs scénarios de l’adulte (échec ou réussite, maladie ou santé, solitude ou amour…)

CONCRETEMENT

Dans un simple état de relaxation consciente, le thérapeute vous accompagne pour vous permettre en douceur :

  • d’accéder en sécurité aux évènements à la racine des limitations actuelles,
  • de libérer les mémoires émotionnelles qui vous bloquent,
  • D’installer une nouvelle énergie et de nouvelles compréhensions dans une conscience élargie de ces évènements
  • D’en intégrer le sens fondamental dans votre chemin d’évolution
  • De Renaître à Soi dans une transformation profonde, immédiate et durable
  • D’ exprimer votre potentiel (ressources, dons et capacités intérieures) en devenant créateur de votre vie

La Sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance, issue d’une longue expérience pratique, est une méthode unique qui s’appuie sur la Programmation Neuro-Linguistique (P.N.L.), l’Analyse Transactionnelle, le décodage des mémoires prénatales et la Systémique.

Le processus thérapeutique se déroule en douceur et en toute sécurité, facilité par le recours à une légère relaxation et l’interaction constante entre le client et le thérapeute. Chaque séance est libératrice et ses effets s’inscrivent immédiatement dans le quotidien.

 

 


SOPHRO ANALYSE
98 boulevard KELLERMANN
75013 PARIS